Appliquez une mise en forme au contenu de votre texte

Bienvenue dans ce nouveau chapitre, dans lequel vous allez apprendre à mettre en forme le texte saisi dans votre document.

Pour commencer, reprenez le texte utilisé précédemment, et ouvrez-le dans votre traitement de texte.

Nous allons y apporter quelques modifications :

  • ajouter un titre en début de texte : “Note d’intégration d’un nouveau salarié” ;
  • ajouter le paragraphe suivant en fin de texte : “Conformément à la procédure d'intégration d'un nouveau salarié, une tournée des services sera réalisée durant la première semaine du contrat de monsieur Dupond, et un pot de bienvenue organisé par le comité d'entreprise à la fin du mois.” 

N’oubliez pas de changer de paragraphe après le titre et avant la saisie du paragraphe additionnel.

Vous devriez disposer du texte suivant :

Texte modifié sous Google Docs.

Paramétrez les polices pour le titre et le corps de texte

Lorsque l’on parle de police en traitement de texte, on fait en fait référence aux polices d’écriture ou de caractères.

Une police est constituée d’un ensemble de glyphes (représentation visuelle d’un caractère) qui compose un alphabet.

Les polices sont elles-même regroupées en familles regroupant l’ensemble des caractères selon leur corps (taille de caractères) et leur graisse (épaisseur des caractères).

Il existe deux types de police : les polices avec sérif (ou empattement), et les polices sans sérif.

Les sérifs sont en fait les petites extensions, traits visibles au sommet et à la base des caractères.

Les sérifs permettent de simuler la présence d’une ligne de lecture et sont donc recommandés pour des textes longs de plusieurs pages (ils en facilitent la lecture).

Astuce : il vaut mieux éviter d’utiliser plus de deux polices de caractères différentes dans un même document . Elles doivent être différentes pour facilement les distinguer, mais offrir une certaine cohérence visuelle.

Vous pouvez, par exemple, marier une police sans serif pour le corps de texte et une avec sérif pour les titres (ou inversement), ou bien encore une seule police avec une déclinaison du style (gras, italique) et de la taille.

Vous l’aurez compris, il n’y a pas de “recette miracle” : privilégiez la lisibilité et faites preuve de bon sens.

Évitez de souligner les mots ou les phrases. C’est en effet logique de souligner des mots pour les mettre en valeur lorsque vous écrivez à la main (vous n’avez pas d’autre moyen) ; mais les possibilités sont bien plus nombreuses avec le traitement de texte !

C’est le moment d’utiliser le menu de votre traitement de texte ; vous devriez pouvoir localiser ou une barre d’outils, ou un onglet dans le menu, vous proposant un certains nombre d’options de mise en forme pour vos caractères.

Capture d'écran des icônes de mise en forme des caractères dans Google Docs

Mise en forme des caractères dans Google Docs.

Capture d'écran de la fenêtre Police dans Microsoft Word 2010

Fenêtre Police dans Microsoft Word 2010.

Vous pouvez au minimum retrouver et modifier les attributs suivants :

  • la police elle-même (classée par nom) ;
  • la taille : un chiffre exprimé en points ;
  • la couleur : celle du texte, ou bien encore celle du fond pour effectuer un surlignage ;
  • Concernant le style :
  • B (bold) : gras,
  • I (Italic) : italique,
  • U (Underline) : souligné.

À vous de jouer : définissez une police pour le titre de votre texte et une pour son corps.

Faites différents essais, variez les tailles et les styles !

J’ai choisi, pour ma part, la présentation suivante.

Le titre en Arial 20 basculé en gras (Arial 20 est utilisé par les titres de premier niveau dans Google Docs) et un corps de texte dans la police avec empattement Times New Roman (taille 12) pour mon corps de texte.

Mes choix de police avec Google Docs.

Vous avez trouvé les polices qui vous conviennent ? Parfait.

J'aimerais encore améliorer le rendu de mon texte. Pour en faciliter la lecture, je voudrais centrer mon titre et aérer un peu mes lignes

Ça tombe bien, car c’est possible ; après la mise en forme des caractères, voyons donc comment mettre en forme nos paragraphes.

Appliquez une mise en forme à vos paragraphes

Les paragraphes, nous l’avons vu, se composent d’une ou plusieurs phrases pouvant être contenues sur une ou plusieurs lignes.

Ils sont séparés par ces fameux “pieds de mouche” que l’on obtient en appuyant sur la touche Entrée.

Vous pouvez intervenir sur la mise en forme d’un paragraphe, à la fois sur les axes horizontal et vertical.

Sur l’axe horizontal, en définissant des retraits (exprimés en cm) qui permettent d’étendre ou de réduire la largeur de ces derniers.

En créant un retrait de première ligne qui, comme son nom l’indique, permettra de générer un décalage pour la première ligne du paragraphe (“À la ligne, à deux carreaux” va peut-être réveiller en vous des souvenirs plus ou moins nostalgiques 😀).

Présentation des retraits sur la règle de Google Docs.

En bleu les retraits gauche, de première ligne et droite sous Google Docs.

Sur l’axe vertical, en définissant des espacements avant et après le paragraphe, exprimés en points, et permettant ainsi de le dissocier visuellement des autres.

Vous pouvez aussi créer une interligne (distance verticale qui sépare les différentes lignes d’un même paragraphe) afin d’en aérer le contenu.

Schéma présentant le paramétrage d’un paragraphe.

Enfin, il est également possible de définir un alignement (chouette, je vais pouvoir centrer mon titre). Vous pouvez choisir parmi les alignements suivants :

  • gauche ;
  • centré ;
  • droit ;
  • justifié (à la fois aligné à gauche et à droite).

Paramétrage du paragraphe dans Google Docs

Paramétrage du paragraphe dans Google Docs.

Mais ce n’est pas tout ! Vous pouvez également présenter un ensemble de paragraphes sous forme de liste ordonnée (liste numérotée) ou encore sous forme de liste à puces (pas les petites bêtes, mais des caractères spéciaux).

Vous pouvez définir plusieurs niveaux de liste (un élément compris dans un autre élément, un peu comme les poupées russes).

Cela peut-être très utile pour présenter un mode opératoire, une recette de cuisine…

Fenêtre des listes à puces dans Google Docs

Exemple de liste à puces dans Google Docs.

Comme précédemment, je vous invite à finir la présentation de votre note de service.

Je vais vous demander pour votre titre :

  • de le centrer ;
  • de définir des espacements avant et après, de 20 pts.

Pour votre corps de texte :

  • de justifier les deux paragraphes ;
  • de définir des espacements avant et après de 6 pts, et de porter l’interligne à 1,5 ;
  • de définir un retrait de première ligne de 1,25 cm.

Astuce : vous pouvez facilement réaliser un retrait de première ligne en utilisant la touche Tabulations de votre clavier, créant ainsi un retrait dont la valeur par défaut vaut 1,25 cm.

Voici ce que vous devriez obtenir :

Capture d'écran de la mise en forme réalisée avec Google Docs

Mise en forme réalisée avec Google Docs.

Vous êtes arrivé au bout de l’exercice ? Toutes mes félicitations !

Vous savez donc maintenant réaliser une mise en forme simple et efficace de vos textes.

Je vous invite à vous exercer, afin de tester les diverses possibilités offertes par votre traitement de texte.

Retrouvez-moi, dès que vous êtes prêt, au chapitre suivant, et apprenez à ajouter facilement des images et des tableaux dans vos documents.

Discussion

0 commentaires